Présentation des sublimes montres Lebeau-Courally

par | 24 Mar 2022 | Montre moderne

Les montres Lebeau-Courally pour chasseurs chics

Des modèles comme Le prince, le marquis, le dauphin, le baron et l’archiduc.

L’entreprise belge Lebeau-Courally, jouis depuis de nombreuses années d’une renommée internationale auprès des amateurs d’armes et propose une horlogerie de luxe qui se distingue par un design raffiné et d’une finition sublime.

Si Lebeau-Courally est belge à l’origine et continue à porter bien haut notre flambeau dans l’élaboration d’armes de chasse exclusives, la maison porte désormais avec fierté l’inscription Swiss Made dans cette nouvelle activité horlogère toute autant consacrée et concentrée sur la précision, la finition et le design.

Une manufacture de renommée internationale

L’histoire de Lebeau-Courally débute en 1865, lorsqu’ Auguste Lebeau érige sa propre entreprise dans la grande tradition de l’armurerie liégeoise de l’époque. Auguste Lebeau, connu pour être l’un des meilleurs armuriers de la région, s’entoure d’artisans de talent et se spécialise dans la fabrication d’armes de chasse d’une qualité inégalée.

Fusil de chasse Lebeau-Courally

Le prix d’un fusil de chasse haut de gamme Lebeau-Courally peut atteindre 300 000 euros !

Passionné et inventif sur le plan technique, il développe une gamme complète de fusils destinés à tout type de gibier. Il se voit couronné à plusieurs reprises par les distinctions internationales les plus prestigieuses.

C’est en 1896 qu’ Auguste Lebeau choisit de s’associer à Ferdinand Courally pour donner à l’entreprise le patronyme qui est toujours le sien aujourd’hui. La manufacture s’affirme encore et toujours dans le savoir-faire, le luxe et le raffinement. Gage de prestige et d’excellence, s’il en est l’engouement de toute l’aristocratie européenne pour ses créations !

Le tsar Nicolas II de Russie, les maisons royales d’Italie et d’Espagne, notamment, comptent parmi sa prestigieuse clientèle.

Aujourd’hui encore, les créations Lebeau-Courally sont considérées dans le monde entier comme des pièces d’exception. Leur élégance et leur conception technique hors-pair qui obéit aux critères de poids, de précision et de puissance les plus rigoureux ravissent les authentiques puristes. Mieux encore, chaque pièce est réalisée entièrement sur-mesure et ornée des finitions les plus soignées. Il s’agit donc avant tout d’un magnifique objet symbolique doublé d’un investissement dans le temps.

Tradition-Lebeau-Courally

Pour garantir l’excellence d’une production haut de gammes, la famille Ide tout comme l’avait fait Auguste Lebeau en 1865 s’entoure des artisans les plus compétents. La manufacture voit naturellement le jour en Suisse, plus précisément dans le canton de Berne, où les artisans-horlogers sont depuis toujours réputés pour leur expertise et leur savoir-faire.

Les deux sociétés dont la réputation n’est plus à faire et spécialisée en la matière fourniront les mécanismes dans le même esprit de rigueur (ETA et Technotime)

Lebeau-Courally. Le lien entre armes de chasse et montres

Le lien entre armes de chasse et montres est moins étrange qu’il n’y paraît de prime abord. Saviez-vous par exemple que leur vocabulaire comporte de nombreux termes communs ? On parle ainsi dans les deux disciplines de calibres, ressorts, bascules, manufactures et boîtiers. En matière de design, la famille Joris Ide se devait de viser l’excellence. C’est ainsi qu’elle fait appel à Antoine Tschumi, dont l’entreprise CT Design se spécialise dans la recherche de solutions intégrées pour ses clients. Dans le cas de Lebeau-Courally, il s’agira d’une montre classique, intégrant de subtiles références au monde de la chasse.

Ces références sont, par exemple, le levier servant à débloquer le fusil et le quadrillage qui fait office d’antidérapant et permet une meilleure prise en main. Tous les modèles de cette première collection présentent ces deux références. Les montres en or sont en outre ornées de marquages de bagues sur les cornes.

La collection

La première collection de montres de luxe Lebeau-Courally compte cinq modèles aux finitions variées, disponibles chacun en édition limitée et numérotée. Tous ont reçu le nom d’une arme de chasse : 

Le Marquis,L’Archiduc, Le Dauphin,Le Prince et Le Baron

Montre Lebeau-Courally -Le comte

Le modèle d’entrée de gamme, Le Dauphin, est une montre mécanique classique à remontoir automatique et son bracelet est réalisé dans un cuir d’alligator extrêmement raffiné.

Le Marquis présente un élégant boîtier en or rose 18 carats et un verre saphir plat et la grande et la petite aiguille sont Super Luminova.

L’Archiduc désigne des chronographes en métal noble, avec deux petits cadrans pour l’indication des minutes et des secondes à neuf et six heures. Un cadran en or gris ou rose et de cornes pourvues de marquages de bagues sera proposé.

Le modèle phare reste Le Prince, un Tourbillon à remontage manuel, verre saphir bombé, placé dans un boîtier de 18 carats en or rose ou gris, serti ou non de 254 petits diamants sur lunette et les cornes. La cage du tourbillon indique également les secondes et est placée de manière équilibrée sur le cadran. Ce garde-temps d’exception possède aussi d’autres attributs tels qu’une réserve de marche et un dateur rétrograde.

Conclusion

Les premières montres Lebeau-Courally font bien référence à la chasse avec un levier servant à débloquer le fusil, un clin d’oeil au puriste de la chasse. Le prix commence à partir de 4 700 euros environ et pour certaines pièces à complications, il faudra un budget de 170 000 euros.

Vous pourriez lire aussi

La Rolex est-elle un bon placement ?

La Rolex est-elle un bon placement ?

En 2022, la montre Rolex reste un garde temps qui continue à passionner et faire rêver ! Aujourd'hui, la montre est un accessoire de mode qui s'achète, s'échange, se collectionne et révèle souvent la personnalité de l'amateur. Nous pouvons dire que depuis plusieurs...

Rencontre avec Alain, collectionneur de Blancpain Fifty Fathoms

Rencontre avec Alain, collectionneur de Blancpain Fifty Fathoms

Que ce soit des montres chronographe de grande collection ou de très belles plongeuses, ce Lyonnais passionné de belles pièces horlogères, nous fait le plaisir d'échanger sur ces modèles Blancpain fifty Fathoms, tant convoités des collectionneurs de montres...

L’histoire de la Tank Cartier

L’histoire de la Tank Cartier

La célèbre Tank Cartier, attire autant qu’elle fascine depuis 1919... Toujours à la mode, la Tank Cartier est devenue le symbole de l’intemporalité et de l’élégance. Vous désirez en posséder une ? Vous connaissez peut-être un heureux (se) propriétaire d'un de ces...

Quelle montre IWC est l’héritière d’une légende?

Quelle montre IWC est l’héritière d’une légende?

Le Rhin coule devant les ateliers IWC situés à Schaffhausen, à cet endroit débutera il y a plus de 150 ans l'histoire légendaire d'une entreprise, qui se perpétuer encore aujourd'hui. A l'âge de 27 ans, l'ingénieur et horloger américain Florentine Ariosto Jones était...

Quelle montre choisir pour faire la plus belle course de voiture?

Quelle montre choisir pour faire la plus belle course de voiture?

Chopard est l'une des premières marques horlogères à associer son nom à l'univers des courses automobiles. Pour Karl-Friedrich Scheufele, c'était une démarche très naturelle : « Les amoureux des belles voitures ont souvent un faible pour les belles montres, et vice...

Présentation de la Breitling au surnom de Pistache

Présentation de la Breitling au surnom de Pistache

Présentation de l'élégante Breitling pistache, cette collection Héritage qui rend hommage au riche passé horloger de cette manufacture horlogère. Depuis plusieurs années, la marque fait un clin-d'oeil aux premières montres chronographe des années 40. Après 75 ans, la...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.